Prise en mains vidéo – Peugeot 508 PSE : la Peugeot de route la plus puissante jamais produite

/ / News

La marque au Lion lance une nouvelle griffe appelée Peugeot Sport Engenireed. Ce label dédié à la performance s’appliquera aux véhicules électrifiés. La 508 hybride rechargeable, premier modèle à recevoir cette appellation, devient la Peugeot de route la plus puissante jamais produite par la marque. Nous avons eu l’occasion de tester les premiers prototypes sur circuit.  

Prise en mains vidéo - Peugeot 508 PSE : la Peugeot de route la plus puissante jamais produite

Ces dernières années Peugeot a franchi un cap dans sa stratégie de montée en gamme. Ses modèles sont séduisants et affichent surtout une qualité de fabrication parmi les meilleures du marché. Si bien qu’aujourd’hui le constructeur français ne cache plus ses ambitions de venir titiller les marques premium sur leur terrain avec le lancement de son nouveau label sportif, PSE : Peugeot Sport Engenireed.

97 vues

Lorsque Peugeot Sport s’est retirée de la compétition en 2018, la division a réorienté ses budgets dans le développement d’un modèle à la fois performant et électrifié. L’objectif était de proposer une voiture du « nouveau monde » capable d’offrir un niveau de puissance jamais vu, sans être pénalisée par le malus écologique. La 508 hybride était l’ambassadrice toute désignée pour débuter cette nouvelle ère. La griffe GTi, symbole de l’ancien monde, celui du thermique, n’a pas été retenue mais elle n’a pas été totalement abandonnée non plus. Elle pourrait revenir ultérieurement sur le hayon de petits véhicules.

Prise en mains vidéo - Peugeot 508 PSE : la Peugeot de route la plus puissante jamais produite
Prise en mains vidéo - Peugeot 508 PSE : la Peugeot de route la plus puissante jamais produite

 Quelques notes de “vert kryptonite” signalent le pédigrée sportif de cette 508 PSE.

Le label Peugeot Sport engineered est donc la nouvelle division sportive de Peugeot. C’est en quelque sorte l’équivalent d’AMG chez Mercedes ou Motorsport chez BMW, mais dans un registre moins radical. En effet, Peugeot Sport le revendique. Vous ne trouverez pas de V8 suralimenté ni de kit carrosserie extravagant au sein de cette nouvelle gamme PSE mais des modèles élégants, confortables avec un niveau de puissance jamais atteint. effectivement, la nouvelle 508 PSE développe 360 ch, du jamais vu sur une Peugeot de route !

La calandre 3D est inédite.
La calandre 3D est inédite.
Les jantes de 20'' sont ici de série.
Les jantes de 20” sont ici de série.

Pour parvenir à ce résultat, les ingénieurs de Peugeot Sport ont pratiqué une sorte de mécano géant. Ils se sont inspirés des technologies existantes sur les concepts 308 hybrid-R et Peugeot 208 hybride qu’ils ont capitalisé sur la chaîne de traction de la 508 hybride rechargeable « normale » pour parvenir à ce résultat.

Le capot de la 508 PSE abrite donc une combinaison entre un 4 cylindres essence de 200 ch (le 1.6 Puretech) et 2 moteurs électriques. Le premier, d’une puissance de 110 ch est placé en amont de la boîte de vitesses sur le train avant. Le second, de 150 ch, est positionné sur le train arrière. Contrairement à celui de la 508 hybride normal actif jusqu’à 130 km/h, ce dernier peut fonctionner jusqu’à 190 km/h. Les moteurs électriques sont alimentés par un pack de batteries lithium-ion de 11,8 kWh placé sous le plancher. La puissance est envoyée aux roues via une boîte automatique à 8 rapports (EAT8). Les performances obtenues sont proches des meilleures voitures de sport avec un 0 à 100 km établi en 5,2 secondes et une vitesse maxi bridée à 250 km/h. Pour schématiser, cette 508 PSE évolue à mi-chemin entre une BMW M3 et une Série 330i, à un prix que l’on imagine bien inférieur.

Les "flaps" arrière ont été repris du concept PSE exposé à Genève en 2019.
Les “flaps” arrière ont été repris du concept PSE exposé à Genève en 2019.
Le logo PSE est symbolisé par trois griffes "kryptonites".
Le logo PSE est symbolisé par trois griffes “kryptonites”.

Mieux. Du fait de son architecture hybride, la française échappe au malus écologique, qui, on le rappelle, peut atteindre 20 000 € sur certaines voitures de sport comme la Classe C63 AMG. En effet, ici les rejets de CO2 sont limités à 49 g de CO2/km selon le cycle d’homologation WLTP (en cours d’homologation). Ensuite, cette configuration permet à la française de bénéficier d’une transmission intégrale qui profite aux performances et à l’adhérence.

Nous nous sommes rendus au siège de Peugeot Sport, à Versailles Satory, pour tester les premiers prototypes de cette 508 PSE. Dans un premier temps nous avons réalisé plusieurs départs arrêtés et pointes de vitesse sur le circuit de Satory.

Prise en mains vidéo - Peugeot 508 PSE : la Peugeot de route la plus puissante jamais produite
Prise en mains vidéo - Peugeot 508 PSE : la Peugeot de route la plus puissante jamais produite

 Peugeot Sport s’est inspiré des précédents concepts hybrides, 208 FE et 308 R-Hybrid-R pour concevoir la nouvelle 508 PSE.

La 508 PSE ne dispose pas de launch control (départ arrêté) mais la partie électrique avec son couple maxi disponible instantanément sur les deux essieux fournit un mini catapultage au démarrage. Les accélérations sont vives mais bien moins brutales qu’à bord d’une AMG ou une M. Le moteur thermique prend ensuite le relais pour obtenir le meilleur des deux mondes. C’est pourquoi les reprises nous ont davantage séduits. Sur le 80 à 120 km km/h, le conducteur profite du couple maxi de plus de 500 Nm, pour relancer très fort mais malheureusement sans aucune sonorité. Les versions de série proposeront un son artificiel via les haut-parleurs. Le conducteur peut suivre la répartition des flux (électriques et thermiques) sur l’ordinateur de bord à travers les différents modes proposés : 100% électrique, hybride ou performance pour profiter des 4 roues motrices. Il peut aussi suivre l’état de charge des batteries et la gérer avec un mode « énergie saver » qui privilégie le thermique pour préserver la charge et même récupérer de l’énergie grâce à un mode B (récupération d’énergie au lever de pied). L’objectif est de maximiser les phases de roulage électrifiées.

La 508 PSE reprend l'architecture de la 508 PHEV (ci-dessus). A la différence, le train arrière fonctionne jusqu'à 190 km/h.
La 508 PSE reprend l’architecture de la 508 PHEV (ci-dessus). A la différence, le train arrière fonctionne jusqu’à 190 km/h.

Mais la question que l’on se pose, est que se passe-t-il une fois les batteries à plat ? A-t-on toujours 360 ch à disposition ? Et profite-t-on toujours des 4 roues motrices ? La réponse est non. Une fois la capacité de la batterie épuisée, la 508 PSE retombe à 200 ch et passe en traction pure. Toutefois, les ingénieurs de Peugeot Sport nous ont expliqué que ce cas de figure se produirait rarement, car les batteries conservent toujours une marge de sécurité qui permet d’avoir toujours un flux électrique pour aider le thermique. La recharge de la batterie s’effectue en 6h30 sur une prise domestique et environ 1h30 sur une Wallbox.

Une touche additionnelle fait son apparition. Elle donne accès à tous les paramètres de l'hybridation dont le mode eSave qui permet de préserver la batterie.
Une touche additionnelle fait son apparition. Elle donne accès à tous les paramètres de l’hybridation dont le mode eSave qui permet de préserver la batterie.
Un mode B, permet de récupérer de l'énergie au lever de pied.
Un mode B, permet de récupérer de l’énergie
au lever de pied.

Nous avons réalisé la seconde partie de notre essai en conditions réelles sur route ouverte, où nous avons pu parcourir un trajet de 36 km, extra-urbains, en tout électrique ce qui reste proche des valeurs d’homologation en attente (42 km). Une fois les batteries « à plat », nous avons constaté que la 508 PSE fonctionnait majoritairement en traction. Les accélérations sont aussi moins fulgurantes mais restent honorables puisque le conducteur peut toujours compter sur les 200 ch du moteur thermique.

Les liaisons au sol ont également fait l’objet d’évolutions. Les voies ont été élargies de 24 mm à l’avant et 12 mm à l’arrière. Le freinage a été redimensionné avec des disques de 380 mm à l’avant pincés par des étriers 4 pistons. L’ensemble est maintenu par des suspensions actives abaissées de 4 mm et repose sur des jantes de 20’’ de série. Une nouvelle fois, Peugeot prouve son savoir-faire. La mise au point est en accord parfait avec la philosophie revendiquée par ce nouveau label. La 508 PSE est une voiture ferme mais vivable au quotidien. Le comportement routier est d’une efficacité redoutable lorsque les 4 roues motrices sont en fonction et le freinage plein de mordant est rassurant. Peugeot Sport signe une très belle réalisation.

Vous devez être connecté dans pour poster un commentaire.